Un seul robot détruirait jusqu'à six emplois

  • Source: : 20minutes.fr | Le 31 mars, 2017 à 17:03:49 | Lu 989 fois | 3 Commentaires
content_image

Dans la série Real Humans, les Hubots, des robots à l’apparence quasi humaine, sont utilisés pour assister les humains, du ménage aux courses en passant par la garde des enfants. - SVT1

La robotisation serait plus destructrice que bénéfique pour l’emploi puisqu’à lui seul un robot introduit sur le marché du travail devrait entraîner la disparition de 6,2 emplois dans la zone géographique qui l’entoure. Ce chiffre émane d’une étude menée par Daron Acemoglu et Pascual Restrepo, deux chercheurs du sérieux Massachussetts Institute of Technology (MIT) et de l’université de Boston (Etats-Unis), publiée cette semaine dans The National Bureau of Economic Research.

>> A lire aussi : Les robots vont-ils vraiment voler nos emplois?

Leur théorie de 2016 renvoyée aux vestiaires

Pour en arriver à cette conclusion, nos experts se sont appuyés sur une observation de l’emploi industriel aux Etats-Unis entre 1990 et 2007. Bilan : leur théorie de mai 2016 a été complètement chamboulée. Exit la création d’emplois qualifiés et même le meilleur niveau de rémunération prévus à l’époque.

« Nous constatons un effet négatif sérieux et marqué des robots sur l’emploi et les salaires », concluent finalement Daron Acemoglu et Pascual Restrepo. Ainsi, la création d’emplois liée à la robotisation ne devrait jamais compenser la suppression des postes d’ouvriers.

Une baisse du salaire moyen de près de 0,7 %

Entre 1990 et 2007, les robots auraient provoqué la perte nette de 67.000 postes, sur une base de 1.000 ouvriers. En d’autres termes, l’installation d’un robot a fait disparaître 6,2 postes dans la région passée au crible par les deux chercheurs. La robotisation a également participé à une baisse du salaire moyen de près de 0,7 % liée à un moindre besoin de main-d’œuvre et à une baisse de la demande sur le marché du travail.

Dans le résumé de leur étude, Daron Acemoglu et Pascual Restrepo s’avouent inquiets pour le futur. Ils évoquent ces pertes d’emplois et ajoutent que le développement très rapide de la robotisation pourrait également être difficilement compensé par une meilleure qualification des ouvriers. Selon nos deux experts, ces derniers devraient en effet mettre plus de temps à acquérir les diplômes adéquats.


Auteur: 20minutes.fr - 20minutes.fr






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Mars, 2017 (18:15 PM) 0 FansN°: 1
J'elimine le 1er robot qui me pique mon job... :emoshoot: 
Reply_author En Mars, 2017 (19:02 PM) 0 FansN°: 1
c'est un phénomène irréversible. la robotisation dans le cadre de la "cad" ou computer aided design" et la automated manufacturing ont permis de hausser la compétitivité et l'efficacité de la production des voitures aux États-unis. la ou il fallait payer $27 de l'heure plus les avantages liés à l'assurance, le robot ne revient qu'à moins de $8 de l'heure et ils n'ont pas besoin de couverture sociale. donc c'est ce qui explique les pertes d'emplois à detroit, capitale de l'industrie automobile américaine. trump a promis le retour de ces emplois mais c'est une promesse de campagne à laquelle il ne pourra tenir. les emplois qui seront en adéquation avec les besoin du marché sont les programmeurs qui vont dire aux robots ce qu'ils devront faire. d'autres études ont même prouvé que que 80% des 8 millions d'emplois perdus l'ont été à cause de l'automatisation et la robotisation et non à cause de la concurrence déloyale surtout des chinois qui pratiquent le dumpling comme l'avait avancé trump. la clé du succès c'est des produits de qualité à prix compétitifs. faite de cela, point de salut.
Anonyme En Avril, 2017 (15:07 PM) 0 FansN°: 2
Dans un monde parfait de demain

Les robots travaillent et les hommes enfin débarrassés de ces tâches pourrons se consacrer à l essentiel :le bien être de l humanité

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com