Choc avec un Boeing de Ceiba : L’enquête accable l’avion de Sénégal Air

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 19 août, 2017 à 08:08:39 | Lu 4073 fois | 15 Commentaires
content_image

Choc avec un Boeing de Ceiba : L’enquête accable l’avion de Sénégal Air

Les résultats de l’enquête du crash de l’avion de Sénégal Air vont bientôt être divulgués. L’enquête est bouclée en toute indépendance selon le Bureau d’enquête et d’analyse pour la sécurité de l’aviation civile (BEA) du Sénégal.

Le rapport technique de l’accident aérien entre un avion de Sénégal Air et un Boeing de la compagnie aérienne Ceiba, en septembre 2015, a été présenté hier à la presse. Le directeur du Bureau d’enquête et d’analyse pour la sécurité de l’aviation civile (BEA) du Sénégal a expliqué que l’équipage de HS 125 est resté inerte après l’abordage. Il n’a plus répondu aux messages et n’a pas, non plus, atterri à Dakar comme prévu.

Amadou Lamine Traoré a estimé qu’un problème de dépressurisation pourrait être à l’origine de sa passivité. Et pourtant, notifie-t-il, seuls les enregistreurs de vol du HS 125-700 A auraient pu édifier les enquêteurs sur la réalité et le déroulement des faits.

Selon le directeur du BEA, les enquêtes ont révélé que les deux avions devaient se croiser au niveau (FL) de vol 340=34000ft=10400m. «Ces deux appareils devaient emprunter la même route (UA601) entre Bamako et Dakar avec un écart de niveau de 1000 ft/ 305m selon leur plan de vol respectif», précise-t-il avant d’ajouter que l’avion de Sénégal Air n’a pas respecté son FL de vol lors du croisement avec le Boeing 737-800.

L’avion d’évacuation médicale ralliait Dakar en provenance du Burkina Faso et s’était abîmé en mer avec sept personnes à son bord après son abordage avec l’avion de Ceiba. L’abordage, clarifie Amadou Lamine Traoré, est dû au non-respect par le 6v-AIM de son niveau de vol (FL 340). Il s’est retrouvé au FL 350 qui était le FL assigné au 3Y-LLC.

D’après l’expert, l’avion de Sénégal Air est coutumier du fait. Plusieurs antécédents révèlent qu’il ne respecte pas toujours son niveau de vol.

Toutefois, souligne le directeur du BEA, «toutes les recherches autour de la dernière position connue de l’avion sont restées infructueuses».

L’enquêteur Adama Diaw a clamé le caractère indépendant de leurs travaux mais souligne que le BEA, qui mène une enquête technique, ne peut pas déterminer les causes exactes de l’accident des deux avions.

La disparition de l’avion de la compagnie privée sénégalaise Sénégal Air avec les membres d’équipage et les enregistreurs de vol limite les possibilités d’analyse des facteurs causaux de son choc avec le Boeing de la compagnie Ceiba, selon les experts. Lesquels assurent que le contenu de l’enquête sera rendu public dans quelques jours.

Source : Libération


Auteur: Seneweb News - SenewebNews-RP






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (11)


Anonyme En Août, 2017 (08:33 AM) 0 FansN°: 1
Et why mettre un avion de Senegal Airlines qui n'a rien à voir avec Senegal Air?!! Vous n'êtes pas professionnels du tout.
Reply_author En Août, 2017 (16:35 PM) 0 FansN°: 1
doulnalisme rek.
Anonyme En Août, 2017 (08:38 AM) 0 FansN°: 2
C'est une farce ce BEA sénégalais. Ils ne sont pas capables de faire une enquête parce qu'ils n'ont pas retrouve l'avion et ils parlent de crash et émettent des hypothèses. En l'espece quand on a pas retrouve d'avion ou d'epave, d'enregistrement des tours de controle on se tait.
Anonyme En Août, 2017 (08:59 AM) 0 FansN°: 3
S'il est établi que cette compagnie ou le pilote sont coutumièrs des faits, donc les vrais responsable courent toujours . Car des mesures efficaces auraient dû être prise pour leur interdire d'exercer.
Reply_author En Août, 2017 (16:48 PM) 0 FansN°: 1
execatement...ou ets l'asecna ,ou est l'anacim?
Anoncim En Août, 2017 (09:04 AM) 0 FansN°: 4
D’après l’expert, l’avion de Sénégal Air est coutumier du fait. Plusieurs antécédents révèlent qu’il ne respecte pas toujours son niveau de vol.



l'anacim doit être condamnée
Anonyme En Août, 2017 (09:42 AM) 0 FansN°: 5


D’après l’expert, l’avion de Sénégal Air est coutumier du fait. Plusieurs antécédents révèlent qu’il ne respecte pas toujours son niveau de vol.

Il y a 1 gros probléme dans ce cas! Les aiguilleurs ayant raporté ces recurrents incidents, l'autorité civile aurait dû sanctionner depuis fort longtemps en exigeant une expertise et contre expertise indépendante des instruments de vol. Les pilotes ont donc été longtemps induits en erreur par l'altimètre de l'appareil qui affichait + 10. Et croyez moi cela aurait pu être pire si le 737 de ceiba n'avait pas survécu à l 'abordage, ce qui est 1 vrai miracle j'avoue. Now il faut situer toutes les responsabilités plutôt que de la situer uniquement sur la Cie.
Reply_author En Août, 2017 (10:51 AM) 0 FansN°: 1
aux dernières nouvelles, les compagnies d'aviation sont responsables de leurs avions en vol, ainsi que des manquements techniques et des pilotes !

et on veut à nouveau envoyer des avions sénégalais sillonner les airs !!!!!

help !
Reply_author En Août, 2017 (16:55 PM) 0 FansN°: 1
non....le pilote ets personeelent responsable de ne pas maintenir l'altitude assigne.
mais dans ce cas de recidive,,l'avion aurait du etre arrete de vol immediatement ar les autorites.
ce qu'il ne nous disent pas est qu'il y'a deux altimetre independants,le-quel ne fonctionnait pas?
a lire le pre-rapport,il est evident que l'avion etait sur pilote automatique,donc sur l'altimetre #1.
pouquoi la compagnie n'a pas installe le #2,a la place du #1 comme mesure conservatoire?
Anonyme En Août, 2017 (11:37 AM) 0 FansN°: 6
Pas professionnel c'est le moins que l'on puisse dire! Tout ça n'est que du blabla fait par des journaleux! Cet article ne nous apprend rien que nous ne sachions déjà!!!! Blablablabla comme d'habitude!!!
Anonyme En Août, 2017 (12:22 PM) 0 FansN°: 7
un avion dans les airs est un cercueil volant. I l faut vraiment respecter toutes les procédures à la lettre. il faut du sérieux.
Anonyme En Août, 2017 (13:13 PM) 0 FansN°: 8
s
Anonyme En Août, 2017 (13:22 PM) 0 FansN°: 9
Changer la photo. Un journaliste doit éclairer au lieu d'embrouiller. Vous faites une grande confusion entre 2 compagnies: Sénégal Air compagnie privée et Sénégal Airlines (Air Sénégal) compagnie nationale.

Merci
Anonyme En Août, 2017 (14:50 PM) 0 FansN°: 10
Comme pour le Joola : laxixme , jeanfoutisme , a peu près .... puis vient l'accident !
Anonyme En Août, 2017 (14:27 PM) 0 FansN°: 11
Vest typiqument senegalais

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com