Des acteurs de la pêche dénoncent la destruction du secteur

  • Source: : APS | Le 23 décembre, 2016 à 14:12:26 | Lu 1573 fois | 3 Commentaires
content_image

Des acteurs de la pêche dénoncent la destruction du secteur

La Coalition des acteurs de la pêche appelle à mettre fin à "la destruction du secteur halieutique et à l’appauvrissement des pêcheurs".

Des mareyeurs et autres pêcheurs artisanaux membres de l’Union patronale des mareyeurs-exportateurs du Sénégal (UPAMES), du Groupement des armateurs et industriels de pêche du Sénégal (GAIPES) viennent d’adresser une lettre au chef de l’Etat, Macky Sall. 

Dans leur missive, ils mettent en garde contre une éventuelle signature d’un protocole ou d’un accord de pêche avec la Russie. Selon eux, le retour des bateaux russes porterait "un coup très dur" à la pêche artisanale et aux industries de transformation.

Ils comptent à cet effet sur "le soutien actif’’ du président de la République dans l’hypothèse d’une négociation qui serait en cours dans ce sens.

"Cette démarche serait en contradiction avec les engagements pris lors de votre campagne électorale de 2012 et le discours solennel que vous avez prononcé à Kayar, le 07 janvier 2014, nous confirmant l’arrêt définitif de la pêche de poissons pélagiques par des navires étrangers", ont-il rappelé dans cette lettre dont copie a été transmise jeudi à l’APS.

Ils estiment qu’il serait "regrettable" de constater le retour de ces navires.

Selon eux, le poisson pélagique est l’aliment de base des populations sénégalaises et l’espèce halieutique que capture majoritairement la pêche artisanale, fournissant près de 70% des protéines animales consommées au Sénégal.

"Nos ressources halieutiques que nous essayons de reconstituer avec des plans d’aménagement des pêcheries et des repos biologiques, suite à leur destruction massive par des pêcheurs étrangers, ne doivent pas être ouvertes à nouveau à l’exploitation par ces navires russes", estime la Coalition des acteurs de la pêche.

Et d’ajouter : "Nos 20 000 pirogues n’ont pas suffisamment de captures, bien que travaillant intensément sur ces ressources et éprouvant de plus en plus de difficultés pour trouver des licences de pêche dans les pays limitrophes. S’y ajoute que nos industries nationales de transformation n’ont pas assez d’approvisionnements de poissons pour maintenir les emplois de milliers de Sénégalais".

Ils disent ne s’inscrire en aucun cas "dans une démarche de contestation du rôle de l’Etat dans la définition de la politique des pêches ou d’ostracisme envers un pays étranger".

"Cependant, les orientations en matière de prélèvement sur les stocks de produits halieutiques doivent intégrer prioritairement les intérêts des acteurs nationaux, en particulier ceux des couches sociales les plus défavorisées".


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme En Décembre, 2016 (15:43 PM) 0 FansN°: 1
Laissez les russes tranquilles, bande d'incapables. Et les européens? Quelle est cette sélectivité dans la dénonciation?
Ibourahima En Décembre, 2016 (18:17 PM) 0 FansN°: 2
CETTE BANDE DE MAFIEUX QUI EST GAIPES QUI NE VEULE LAISSER PERSONNE TRAVAILLER DANS LA MER ET QUI CREE TOUJOURS DES PROBLEMES AUX EXPLOITANTS

QUI VEULE TRAVAILLER DANS LE SECTEUR.CES MAFIEUX LA ONT ACHETE TOUT LE PORT A COMMENCER PAR RIBERO -BERTOME -COFRISEN - ET J EN PASSE

IL VEULE FAIRE DU PORT LEUR PROPRIETE ET ILS ONT TOUT LES BATEAUX DU PORT

ILS ESSAYE DE BLOQUER LES RUSSES QUI ONT SAUVE AFRICAMER EN PAYANT LA TOTALITE DES ARRIERES DE SALAIRES EN RACHETTANT LA MAISON ALORS QU EUX ILS SONT LA A S ENRICHIR SUR LE DOS DES SENEGALAIS ILS N ONT QU A LAISSE LES AUTRES PRENDRE LEUR PART LA MER C EST UN DON DE DIEU POUR TOUT LE MONDE

Anonyme En Décembre, 2016 (18:20 PM) 0 FansN°: 3
Lors de la réception officielle du nouveau quai de pêche de Yoff, le premier Ministre Mohammed Boun Abdallah Dionne avait évoqué les nombreuses infrastructures de pêche en cours de réalisation au Sénégal comme le quai de pêche de Ngaparou, de Pointe Sarène, etc. Plus d'une trentaine de quais de débarquement et de conditionnement ultra-modernes sont en cours, PSE oblige ! Si l'on sait que 80% du poisson qui y sera débarqué et traité sera du poisson pélagique ! C'est ce poisson-là, qui constitue 90% de ce que les sénégalais mange comme poisson, qui sera donné aux gros navires russes ! Et curieusement, c'est ce même type de poisson que les pêcheurs artisans sénégalais, surtout saint louisiens, vont aller pêcher en Mauritanie moyennant des licences de pêche fortement subventionnées par contribuable sénégalais ! Trouvez-vous de la cohérence dans cette politique-là ? Alors que le PSE alloue comme priorité à la pêche sénégalaise une forte contribution à l'alimentation des sénégalais ! Or, le poisson pélagique pêché par les russes sera destiné à l'alimentation de la volaille, des porcs et du poisson d'élevage !

Au nom de quoi ces accords, me direz-vous ? Des intérêts inavoués ! L'on trompe nos Hautes Autorités !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com