En visite en Ethiopie, Tillerson critique la présence chinoise en Afrique

  • Source: : RFI | Le 08 mars, 2018 à 16:03:02 | Lu 4043 fois | 40 Commentaires
content_image

En visite en Ethiopie, Tillerson critique la présence chinoise en Afrique

Le secrétaire d’État américain débute ce jeudi 8 mars un voyage de six jours sur le continent africain. Avant de se rendre à Djibouti, au Kenya, au Tchad et au Nigeria, Rex Tillerson est en Éthiopie. Il était ce jeudi matin au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba où il s'est entretenu avec le président de la Commission, Moussa Faki Mahamat. Les deux hommes ont évoqué la lutte contre le terrorisme, mais aussi la présence chinoise en Afrique.
 
Rex Tillerson a conseillé la prudence aux pays africains. La prudence dans les contrats signés avec des entreprises chinoises. Des contrats pas toujours bénéfiques pour les pays du continent, selon le chef de la diplomatie américaine.
 
« Ils ne créent pas assez d'emplois, localement, ne forment pas assez les gens pour qu'ils participent davantage à l'économie de leur pays dans le futur. Et souvent le modèle de financement est fait d'une telle manière que lorsque le pays a des difficultés financières, il perd le contrôle de ses propres infrastructures, de ses propres ressources », estime Rex Tillerson.
 
Ne pas donner de leçons
 
Mais Rex Tillerson se défend de donner des leçons. « Nous n'essayons pas d'empêcher les investissements chinois en Afrique, le continent en a tellement besoin ! Cependant nous pensons qu'il est important que les pays africains réfléchissent soigneusement aux termes de ces investissements », poursuit-il.
 
Assis à ses côtés lors de la conférence de presse, le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat ne semble pas tout à fait d'accord. « Je pense que les Africains sont suffisamment mûrs pour pouvoir s'engager eux-mêmes, de leur propre gré, dans des partenariats qui'ils jugent utiles pour leur continent. Je pense que nous savons parfaitement où se trouvent nos intérêts », répond-il. Moussa Faki Mahamat s'était justement rendu en Chine il y a quelques semaines.

Auteur: RFI - RFI






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (18)


Aida La Voleuse  En Mars, 2018 (16:44 PM) 0 FansN°: 1
42 milliards et elle est en liberte tandis que Khalifa est en prison .

Tous des voleurs ces gens la tous des voleurs , c est pour cela que l Afrique est condamnee . Tous des sales voleurs
Reply_author En Mars, 2018 (17:57 PM) 0 FansN°: 1
la chine n a pas massacre les africains contrairement a vous ; esclavage , colonisation, neo-colonisation
Bouba En Mars, 2018 (18:02 PM) 0 FansN°: 2
cela revient à dire que le africains ne sont pas assez intelligents pour savoir où se trouvent leur intérêts. les américains ne sont pas mieux que les chinois.
maintenant ce sont les africains qui doivent savoir où ce trouvent leur propres intérêts et agir en conséquence...
Mooo En Mars, 2018 (16:55 PM) 0 FansN°: 2
Les américains ne nous ont jamais exploités ! En général seuls les chinois et les français veulent du mal aux africains.Les français en premier,ces incapables.
Thieye En Mars, 2018 (17:08 PM) 0 FansN°: 1
tu ne comprends rien de l'histoire quant tu dis que les américains ne nous ont jamais exploités et alors ou sont vendu les noirs venant d'afriques et qui esploiter ces noirs dans les champs. pour information il n'ya jamais eu de noirs à cet époque en chine et pour finir un seul pied d'un chinois est mieux que tout le corps d'un blanc americain ou français
Reply_author En Mars, 2018 (18:43 PM) 0 FansN°: 2
hallucinant de lire de telles choses.
Reply_author En Mars, 2018 (18:46 PM) 0 FansN°: 3
ku klux klan
Reply_author En Mars, 2018 (18:47 PM) 0 FansN°: 4
dis nous quand est ce que dans l'histoire les chinois nous ont exploités.
Reply_author En Mars, 2018 (20:07 PM) 0 FansN°: 1
tu es sérieusement inculte. connais tu la chine au moins?
Anonyme En Mars, 2018 (17:06 PM) 0 FansN°: 3
Black Panther yes!
Wang En Mars, 2018 (17:17 PM) 0 FansN°: 4
Les chinois sont très mauvais ils ont encaissé à l'état du Sénégal 20 milliards sur le parc industriel de diamniadio jusqu'à présent inoccupé et je ne veux pas dire plus
Reply_author En Mars, 2018 (17:36 PM) 0 FansN°: 1
les sénégalais sont représentés par des tocards complexés du nord du fleuve.
Anonyme En Mars, 2018 (17:19 PM) 0 FansN°: 5
Hey Mooo 300 ans de travaux forces fo keyll deff..

Anonyme En Mars, 2018 (17:47 PM) 0 FansN°: 6
La coopération Sino africaine présente des avantages mais il faudrait un peu plus de tact et de prudence pour que l’Afrique en sorte gagnante. L’ingéniosité de la chine en matière d’infrastructures et de production industrielle, en fait un partenaire de choix pour le continent.

Il est important pour l’Afrique d’apprendre de son passé colonial, qui lui a soutiré une bonne partie de ses richesses sans en contrepartie bénéficier le continent. Il ne s’agit pas d’arrêter le « partenariat » avec nos anciens maitres, mais plutôt de mettre au-devant des intérêts du peuple africain qui a tant souffert de ses dirigeants complexés, sans vision, « Qui ne savent plus marcher sur la chair de leurs pieds » et qui ont toujours vendu « notre mère Afrique » à vil prix.

Cependant, pour la coopération avec la chine, le transfert de technologie et know how est un impératif. Il va falloir former et accompagner les populations africaines, avant, durant et après l’exécution des projets. Cela permettra aux fils de l’Afrique de reproduire et même d’améliorer le savoir-faire ; et nous évitera le scénario du « Tuyau de Keur Momar Sarr » où il a fallu aller se ridiculiser en France pour un simple tuyau. En d’autres termes il faudra impliquer et associer nos ingénieurs et ouvriers africains dans tous les projets. D’ailleurs il faut faire la même chose avec tous les partenaires au développement.

L’Amérique, malgré le passé douloureux avec le continent africain, présente des opportunités qui peuvent bénéficier aujourd’hui l’Afrique. Les Etats-Unis ont une force organisationnelle, légale et militaire qui en fait une puissance redoutable. L’un des principaux problèmes des pays africains est la fragilité des instituions, suivie du manque d’organisation et de la corruption. Le « rule of Law » du génie américain peut être un levier important dans l’émergence économique du continent. Cela permettra à l’environnent des affaires d’être plus attractif aux investisseurs locaux comme étrangers.

Une armée forte et indépendante est indispensable a tout développement, donc une coopération avec les armées américaines pour la formation de nos troupes et la fourniture d’armes de dernière génération, peut garantir une stabilité et une paix durable en Afrique.

Anonyme En Mars, 2018 (18:45 PM) 0 FansN°: 7
L’afrI que a besoin des nord américain pour se développer.

Les nord américains sont des grands developeurs et des innovateurs

La connaissance industrielle,des infrastructures, de la production

De. L’enervie sous toutes ses formes c’est l’Amérique

Du Nord! Voyez tous les progrès et développement nord-américain.

C’est ce que l’Afrique a besoin et non des copieurs qui de plus

n’ont aucun respect pour les droits humains comme seul les chinois

Savent faire. C’est encore pire que le colonialisme européen!

Pensez y
Reply_author En Mars, 2018 (20:11 PM) 0 FansN°: 1
tu n'es pas sérieux j'espère.... un gag ?
Mgueye En Mars, 2018 (18:56 PM) 0 FansN°: 8
du pareil au même

L Afrique n'a besoin que de ces fils pour se développer !
Anonyme En Mars, 2018 (19:03 PM) 0 FansN°: 9
On ne peu pas fermer la porte au chinois mais juste être prudent .sinon l Afrique a besoin de respect .
Anonyme En Mars, 2018 (19:32 PM) 0 FansN°: 10
Sonko is the solution.
Anonyme En Mars, 2018 (20:17 PM) 0 FansN°: 11
Lisez un livre qui vous en dira beaucoup sur la chine "Le péril jaune". Ils sont bien plus dangereux que les occidentaux et restent des communistes.
Amen En Mars, 2018 (20:32 PM) 0 FansN°: 12
Que les américains viennents construire des routes, des ponts, des stades...en Afrique avant que tu puisse ouvrir ta gueule. Nous sommes des pays de merdes??? Après avoir insulter notre peuple vous avez maintenant ouvert les yeux et vu que le gâteau qui nourrit le monde tout entier se trouve en Afrique. Maintenant vous voulez votre morceaux? C'est pour ça que vous essayez de venir vous prostituer pour chassez les autres???



Non, vous rêvez vraiment, ce n'est plus qu'une question de temps, vous n'avez pas votre place en Afrique, les chinois à qui vous êtes jaloux seront bientôt chassez de ce continent. Vous êtes tous les mêmes, on a compris le jeu.
Anonyme En Mars, 2018 (20:35 PM) 0 FansN°: 13
Anonyme En Mars, 2018 (20:46 PM) 0 FansN°: 14
Avec les American infrastructure durable et un bon ethics de travail.
Anonyme En Mars, 2018 (20:51 PM) 0 FansN°: 15
Vive la Chine on ne veut pas de Trump et retournez nos noirs en afrik c notre force et sang
Anonyme En Mars, 2018 (01:03 AM) 0 FansN°: 16
on peut toujours mieux négocier des contracts au profit des africains. Les américains ne viendront jamais en Afrique pour y construire des routes ou rails.
Anonyme En Mars, 2018 (02:05 AM) 0 FansN°: 17
Toute honte bue les africains ne devraient pas écouter les americains sous Trump
Anonyme En Mars, 2018 (02:37 AM) 0 FansN°: 18
What the hell the US is still doing in shitholes countries of Africa? Why can they leave the Chinese deal with this shit ? :interrogation:  :interrogation:  :interrogation: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com